dimanche 14 février 2016

« Il y aura à boire pour tout le monde ! »

« Les rejets en mer continuent depuis le site de la centrale nucléaire de Fukushima, à un niveau difficile à quantifier, et l’ensemble du Pacifique nord est maintenant marqué par le césium 137 jusqu’à environ 500 mètres de profondeur », indique Jean-Christophe Gariel, directeur de l’environnement à l’IRSN.


Références Presse :
Lien vers l'article de lemonde.fr :
Lien vers l'article de tf1.fr :
Lien vers l'article de fukushima-blog.com :
Lien vers l'article de sciencesetavenir.fr :
clic sur l'image pour l'agrandir